Aller au contenu

Quand un autre ami malade décède

Mise à jour le 19 déc. 2021

Tu viens de vivre le décès d’un ami malade. Tu es bouleversé(e) et en souffrance. Comment faire face ? Voici quelques repères et ressources dans ces moments de vie extrêmement douloureux.

Tes émotions après le décès d’un ami malade

Que tu t’attendais ou non à ce qu’il guérisse, il n’y a rien qui puisse te préparer à la perte d’un ami.

Durant cette période, tu es submergé par de vives émotions que tu peux avoir du mal à comprendre et à maîtriser. Tu peux alors réagir de façon extrême, comme une effusion d’émotions, ou à l’inverse, t’enfermer dans ton silence.

Le chagrin, aussi douloureux soit-il, est une réaction normale à la perte d’un proche et chacun exprime sa peine à sa manière.

Le chagrin se manifeste sur différents plans :

  • affectif : choc, tristesse, révolte, sentiment de culpabilité, anxiété, sentiment d’abandon, lassitude, découragement, mélancolie, délivrance, soulagement, torpeur…
  • physique : difficultés respiratoires, creux à l’estomac, oppression de la poitrine, serrement au niveau de la gorge, faiblesse musculaire, manque d’énergie…
  • cognitif : incrédulité, déni, confusion, préoccupation, sensation de présence, hallucinations, manque de concentration...
  • comportemental : troubles du sommeil et de l’appétit, distraction, retrait social, hyperactivité, pleurs, fixation sur certains objets et lieux qui rappellent l’enfant...

Chacun vit son deuil à sa façon. Il est important d’en parler ouvertement et d’accepter les réactions de chacun. Certains peuvent ressentir plus que d’autres le besoin d’en parler ou de se faire aider.

Si tu te sens désespéré au point d’avoir des pensées suicidaires ou d’avoir envie de te faire du mal, il est urgent de demander l’aide d’un professionnel et d’en discuter avec ton médecin.  

Se faire aider

Personne ne peut vivre ton deuil à ta place. Mais des gens peuvent t’aider à un moment ou à un autre. 

Ainsi, la famille, les amis et ton entourage sont des aides précieuses. 

Il existe également des groupes de soutien et des associations où tu peux échanger avec d’autres amis endeuillés et trouver des ressources et du soutien mutuel. 

Consulte notre carte des associations pour trouver une association dans ta région. Lien carte asso. 

Enfin, tu peux avoir besoin de l'aide d’un professionnel de la santé mentale, comme un psychologue ou un psychiatre. Demander l'aide d’un professionnel ne signifie pas que ton chagrin est anormal. Il peut t’apporter un soutien supplémentaire.

Ressources et liens utiles :

A lire aussi