Aller au contenu

Informer sur les examens et les soins

Publié le 22 nov. 2021

Les différents types d’examens médicaux et les soins, la pose du diagnostic, l’ensemble des examens médicaux nécessaires, constituent une étape souvent longue et angoissante pour le jeune patient et ses proches. Votre soutien et votre accompagnement en tant que professionnel de santé est utile.

Confirmation du diagnostic  

En cas de suspicion de cancer, le jeune patient passe un certain nombre d’examens médicaux. La confirmation du diagnostic se fait sur l’examen anatomo-cytopathologique
d’une biopsie ou d’une pièce opératoire ou, dans le cas des hémopathies malignes, sur des analyses biologiques.

Dans le cas des cancers pédiatriques, une double lecture systématique du diagnostic est effectuée, financée par la Direction générale de l'offre de soins (DGOS) et l’Institut national du cancer. Le médecin généraliste est destinataire des résultats de tous les examens complémentaires à chaque étape du parcours de soins, et notamment des examens anatomo-cytopathologiques.

Les examens médicaux 

Au moment du diagnostic, puis au cours du traitement, le jeune patient passe plusieurs examens médicaux en fonction du type de cancer suspecté. Cette étape est souvent longue et angoissante pour le jeune patient et ses proches. Pour la description des différents types d’examens, vous pouvez vous reporter à l’article dédié aux parents

L’annonce du diagnostic 

L’annonce du diagnostic de cancer est une étape très importante pour le jeune patient et ses proches. Le médecin généraliste contribue souvent à annoncer le diagnostic, soit en faisant la « pré-annonce » pour préparer le patient, soit en deuxième intention après l’annonce du diagnostic initial par le médecin spécialiste.

Lorsque la confirmation anatomo-cytopathologique du diagnostic a lieu, le patient est souvent déjà dans le circuit hospitalier et va donc bénéficier du dispositif d’annonce

Le dispositif d’annonce du cancer a pour objectif d'offrir au patient les meilleures conditions d’information, d’écoute et de soutien lors de l’annonce de son cancer. Il est organisé en articulation avec le médecin généraliste.

Le médecin généraliste peut être sollicité par le jeune patient et sa famille pour une demande d’informations complémentaires ou pour les soins de premiers recours. La communication entre l’équipe soignante et le médecin généraliste est donc essentielle. 

La coordination entre l’établissement de soins et le médecin généraliste permet notamment d’informer de la pathologie du patient et de recueillir des éléments sur son environnement global (contexte socioprofessionnel, familial et psychologique), informations que le médecin généraliste est souvent le mieux à même de connaître et qui peuvent influencer les choix thérapeutiques.

Préparer le jeune patient et ses parents aux examens médicaux

Préparer le jeune patient à un examen permet de réduire son anxiété et d’accroître sa collaboration au moment de l’examen. Cela signifie de lui expliquer ce qui va se passer, ce qu'il verra, ressentira et entendra. Cela est d’autant plus important si l’examen risque d’être difficile ou douloureux pour lui. Assurez-vous qu’il a compris pourquoi il faut faire cet examen et échangez avec lui pour tenter de comprendre ce qu’il peut ressentir. 
Cette préparation dépend de l’âge et de l’expérience du jeune patient mais même tout petit, il est en capacité de comprendre ce qu’on va lui faire. 
Les parents ont également un rôle très important dans l’acceptation de l’examen par l’enfant. Prenez le temps nécessaire pour leur expliquer clairement l’examen et ses conditions (contraintes, durée, douleur…) et pour répondre à leurs questions.
De manière générale, pour bien communiquer sur un soin ou un examen médical, il est conseillé d’utiliser des mots adaptés (attention aux termes trop techniques) et de s’aider de supports. Vous pouvez aussi faire manipuler le matériel médical à l’enfant et aux parents. Si possible, prévoyez un résumé écrit pour que les parents et l’enfant puissent s’y reporter a posteriori. 

Ressources et liens utiles : 

Association Sparadrap qui donne des informations et des conseils sur les soins et l’hôpital à destination des parents, des enfants et des professionnels de santé.